AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue

Nous sommes ravis que tu t'intéresses au forum ! En ce moment, nous recherchons activement des habitants du bidonville. N'hésite pas à consulter nos différents scénarios, pré-liens et prédéfinis des grandes familles.

PUBLICITES

N'oubliez pas de soutenir Aurora sur les sujets publicités Bazzart, Pub RPG Design et Oh my rpg ! :coeur:

EN CE MOMENT SUR AB

La fête du rouge a fait son apparition à Paris ! Deux animations ont été mises en place pour vos personnages. Une nouvelle intrigue fait également son apparition. Toutes les informations dans ce sujet.

Infinite rpg

AB est sur Infinite RPG ! Rejoignez le clan pour faire de la pub pour le forum :canard:


Partagez | 
 

 Un ticket pas si perdant que ça - Feat Basile

 :: Quartiers des divertissements :: Quartier de la nuit et du jeu :: Le Saphir


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Paris réaliste
Paris réaliste
avatar

parisien depuis le : 22/07/2016
rumeurs : 342
avatar : Alicia Vikander
métier/études : Agente Administrative
quartier d'habitation : Le 11ème arrondissement


MessageSujet: Un ticket pas si perdant que ça - Feat Basile   Ven 14 Oct - 0:18
Un ticket pas si perdant que ça

Basile & Alice


C'est dommage parfois de voir que certains n'arrivent pas à changer les choses, pourtant, quand on est un ticket, la belle vie de l'élite est si facile à vivre. Même si les idées ne plaisent pas forcément, on peut agir pour que cela change, pour que tous, en tout cas pour que plus puisse avoir ce dont ils ont besoins. C'est facile pour toi de dire cela cependant, mais avec chaque ticket, tu as essayé de tisser une belle relation qu'ils soient gagnants ou perdants d'ailleurs. Il faut dire que cette idée a été mise en place par ta famille, tu n'y es donc pas étrangère, et tu te donnes la peine pour eux parfois de réussir, mais certains échoue d'eux-même, sans s'en donner vraiment la peine, c'est le cas du ténébreux Basile Bourbon. Pourtant, il avait tout pour lui, le nom, la dégaine, le physique, mais non, il n'a pas réussi à s'y faire pourtant, tu lui as donné sa chance, tu ne pensais pas qu'il deviendrait un ticket perdant, parce qu'il avait tout pour plaire, mais il a pris cela un peu trop à la légère détestant du coup l'élite dont tu fais partie, mais disons que tu as réussi à devenir son exception, celle qui confirme la règle par excellence. Parce que tu sais faire avec les gens, tu sais t'accaparer la sympathie et c'est ce que tu as fais avec Basile. Tu étais déçue de le voir partir, mais tu as été heureuse de le voir revenir, alors ce soir, tu as décidé d'aller le voir au Casino et de jouer un peu d'argent à sa table, lui demandant s'il allait bientôt finir son service. Tu savais que cela allait être le cas, vu l'heure, mais tu lui demandais la confirmation.

" Alors comme ça, on a bientôt fini, ou je vais devoir dépenser tout mon argent mon cher Basile ? "

Tu lui souriais et lui parlais comme si tu étais une tigresse voulant son morceau de viande, juste à l'antipode de ce que tu es réellement, enfin presque. Parce que tu es une vraie tigresse, mais dans l'attitude, surtout avec Basile, tu ne l'es pas du tout, juste pour le faire sourire après une rude journée, même si tu penses qu'il y a bien pire que de finir croupier ici. Mais pourtant, il pourrait très vite retourner dans le 12ème voir même dans son district d'origine, et ça, se serait un beau gâchis parce que Basile pourrait accomplir tellement de choses, tellement.



© AURORA BOREALIS




Revenir en haut Aller en bas



Paris oppressante
Paris oppressante
avatar

parisien depuis le : 11/08/2016
rumeurs : 39
avatar : Sam Claflin
métier/études : croupier au casino lerouge.
quartier d'habitation : troisième arrondissement.


MessageSujet: Re: Un ticket pas si perdant que ça - Feat Basile   Dim 30 Oct - 18:02
Basile ξ Alice
 Un ticket pas si perdant que cela.
SHE'S LOST IN THE DARKNESS, FADING AWAY. I'M STILL AROUND HERE SCREAMING HER NAME. SHE'S HAUNTING MY DREAMWORLD TRYING TO SURVIVE. MY HEART IS FROZEN, I'M LOSING MY MIND. I'm burning the bridges and there's no return: I'm trying to reach her, I feel that she yearns. I walk against the strain fight for what I believe in. I run towards the end trying not to give in

On avait tendance à dire de Basile qu'il faisait souvent la tête: son air bougon dissuadait n'importe qui de s'approcher ou de lui adresser la parole. Pour la majorité des gens, cela fonctionnait: le taciturne profitait d'une paix relative, n'ayant à ouvrir la bouche que pour rappeler les règles à certains clients qui espéraient être passé entre les mailles du filet. Avec d'autres c'était plus compliqué, surtout que les autres en question tenaient en la personne Alice Arnould. D'un oeil extérieur, il aurait été compliqué de dire ce qui liait les deux jeunes gens: Basile n'étant pas connu pour son amour des gens de l'élite, il semblait compliqué qu'il puisse entretenir quelconque relation positive avec la demoiselle qui, elle, lui lançait un regard amusé depuis plusieurs minutes. L'apparent agacement de Basile n'était qu'une façade, une manière d'être qu'il avait adopté depuis le Jugement, depuis son retour à Paris. Même la magnifique Claire Lerouge, dont on lui prêtait la réputation d'être l'amant, avait droit au même traitement de faveur: soupirs et regards vers le ciel, bien que leur affection l'un pour l'autre soit bien connue de tous. Alors comme ça, on a bientôt fini, ou je vais devoir dépenser tout mon argent mon cher Basile ? D'une autre personne, il aurait détesté pareil ton qui le taquinait autant qu'il le défiait pourtant, avec un sourire amusé, Basile envoya à sa camarade de table une nouvelle carte accompagné, sur un ton identique d'un Ma chère Alice, c'est mon travail que de te vider les poches ! Et pour une fois que j'arrive à t'attirer dans mon antre, je vais pas te laisser partir comme ça ! Alice était la seule "élite" qu'il tolérait. Claire n'appartenait pas vraiment à cette classe là, elle était juste en dessous, ce qui la rendait incroyablement plus facile à vivre. Pas qu'Alice ne le soit pas, mais ils leur étaient juste plus compliqué de se voir, Basile ne supportant pas l'idée de croiser ceux avec qui il avait passé plusieurs mois dans l'excès le plus total. As-tu meilleure idée d'ailleurs ? Car je trouve l'idée de te ruiner assez intéressante ... Il n'y en avait qu'une qui avait réussit à le battre à plate couture. S'efforçant de ne penser à la demoiselle Ronsard, Basile envoya à Alice son plus beau sourire, attendant de voir la réaction qu'elle allait adopter.




You taught me the courage of stars before you left. How light carries on endlessly, even after death. With shortness of breath, you explained the infinite. How rare and beautiful it is to even exist.

Revenir en haut Aller en bas



Paris réaliste
Paris réaliste
avatar

parisien depuis le : 22/07/2016
rumeurs : 342
avatar : Alicia Vikander
métier/études : Agente Administrative
quartier d'habitation : Le 11ème arrondissement


MessageSujet: Re: Un ticket pas si perdant que ça - Feat Basile   Jeu 3 Nov - 16:57
Un ticket pas si perdant que ça

Basile & Alice




Basile n'était pas le plus souriant, c'est vrai, mais il était de ces tickets perdants qui avait toute ta sympathie. Et visiblement, vous aviez réussi à accrocher quelques choses, tous les deux, une réelle amitié même si avec ton boulot et tout ce qui gravitait autour, tu ne pouvais pas le voir aussi souvent que tu le voudrais. Mais peu importe, tu ne pouvais pas l'ignorer, il te fallait venir le voir de temps en temps, comme si au final, tu ne pouvais pas te passer de lui. En vérité, si tu l'appréciais sincèrement, tu avais des idées pour la suite de sa vie même si tu ne le forcerais jamais à rien du tout. Ce n'est pas spécialement ton rôle, mais cela en fait quand même partie, et puis avoir des yeux et des oreilles à chaque coin de la ville est quelques choses qui pourrait être très appréciable. En tout cas, il te répondit sur le même ton. Tu souriais, faisant semblant de réfléchir, d'un air carrément dubitatif. Tu lui lançais un petit regard de défi.

" C'est vrai que je ne viens pas assez souvent ici pour dépenser mon argent, c'est un mal que je devrais assurément corriger. "

En vérité, le Casino n'était pas ta plus grande passion évidemment. De temps en temps, comme maintenant, cela était fort sympathique mais à trop y jouer, tu pourrais perdre de vue tes véritables objectifs. Il te dit alors que si tu avais une meilleure idée que de dépenser tout argent ici, tu pouvais la lui dire.

" Tu sais très bien que j'ai toujours des idées, mais celle-ci me semble tout à fait correcte. Bien entendu, si je perds trop d'argent, tu vas être obligé de me payer mon verre après, ce serait dommage, n'est ce pas ? "

Surtout que l'argent ici n'allait pas directement dans ces poches mais dans celles du Casino. Tu faisais partie de l'élite, tu avais suffisamment d'argent pour ne pas te soucier de quelques billets mais ce n'était pas le principe ici. Tu voulais passer un petit moment avec lui, seule à seul, et dans quelques minutes, cela sera possible.


© AURORA BOREALIS




Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un ticket pas si perdant que ça - Feat Basile   
Revenir en haut Aller en bas

 
Un ticket pas si perdant que ça - Feat Basile
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dream ticket :Obama/Gore
» Ticket pour pose de MS
» Comment faire un ticket pour poser des MS ?
» "Life is a ticket to the greatest show on earth."
» Vainqueur ... ou perdant ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aurora Borealis :: Quartiers des divertissements :: Quartier de la nuit et du jeu :: Le Saphir-
Sauter vers: