AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue

Nous sommes ravis que tu t'intéresses au forum ! En ce moment, nous recherchons activement des habitants du bidonville. N'hésite pas à consulter nos différents scénarios, pré-liens et prédéfinis des grandes familles.

PUBLICITES

N'oubliez pas de soutenir Aurora sur les sujets publicités Bazzart, Pub RPG Design et Oh my rpg ! :coeur:

EN CE MOMENT SUR AB

La fête du rouge a fait son apparition à Paris ! Deux animations ont été mises en place pour vos personnages. Une nouvelle intrigue fait également son apparition. Toutes les informations dans ce sujet.

Infinite rpg

AB est sur Infinite RPG ! Rejoignez le clan pour faire de la pub pour le forum :canard:


Partagez | 
 

 heads will roll on the floor (basile)

 :: Gestion du personnage :: Qu'est-ce qu'on attend pour être heureux ? :: le cœur grenadine


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Paris oppressante
Paris oppressante
avatar

parisien depuis le : 11/08/2016
rumeurs : 39
avatar : Sam Claflin
métier/études : croupier au casino lerouge.
quartier d'habitation : troisième arrondissement.


MessageSujet: heads will roll on the floor (basile)   Ven 19 Aoû - 21:50
Basile Leo Bourbon

How light carries on

The human behind the beast

Basile a un rapport tout particulier à l'eau ... Sans doute parce qu'il a passé la plus grande partie de sa vie dans le district quatre, proche des côtes. Pour lui, il n'y a rien de plus agréable que de sentir la fraicheur de l'eau sur ses jambes et de se laisser bercer par le courant ▲ Il a toujours été fou amoureux de son ex fiancée: déjà dans la même classe à l'école, il n'a pas oser se déclarer à elle avant ses 18 ans. Grand romantique dans l'âme, il n'a donc fréquenté que très peu de demoiselle. ▲ Basile a toujours été très proche de son père. Bien sur, sa mère le couvait énormément, mais une relation admiration le lie à son père et une grande complicité unie les deux hommes. ▲ Il a très mal vécut le tirage de son nom pour rejoindre Paris. Quitter sa famille a été extrêmement difficile et il s'était disputé avec sa fiancée la veille de son départ. ▲ Il a très certainement commis une erreur de jugement en intégrant l'élite: vivre dans l'excès lui à couter bien plus qu'il n'aurait jamais pu le croire. ▲ Sa rupture a été une véritable trahison: lui qui était persuadée que l'amour et l'affection qu'ils avaient l'un pour l'autre étaient plus forts que tout ... La désillusion a été terrible. ▲ Depuis qu'il a gouté à la fête en continue, il a découvert le gros problème qu'il avait avec l'alcool. Aujourd'hui encore, il noie son chagrin et sa solitude dans la boisson, bien qu'il sache que la solution ne s'y trouve pas. ▲ Très dans la retenue, il sait faire preuve d'un contrôle de soi qui le surprend énormément, surtout lorsque cela concerne sa colère et les vague de rage qui l'envahisse lorsqu'il entend parler des familles fondatrices. ▲ Même s'il vit toujours à Paris, il aimerait que les dernières années n'aient jamais existé, persuadé qu'il serait toujours avec celle qu'il aimait, sans doute marié avec des enfants, bien loin du malheur qu'est devenu sa vie. ▲ Il n'a pas revu ses parents depuis des mois: il sait que, par sa faute, son nom est signe de honte et ne supporterait pas de voir leurs regards emplis de déception.



Nom(s) : Il n'a pas l'honneur d'être doté d'un nom célèbre et de pouvoir parader dans les rues en toisant les autres d'un air hautain. Néanmoins, il reste fier de son nom. Bourbon. Le nom de son père et de son père avant lui. Parfait résumé de son existence, de qui il est et de qui il ne sera jamais. Cela ne signifie peut être rien aux yeux de certains mais pour lui, c'est une part de son être qui réside dans ce nom si cher à ses yeux.

Prénom(s) : Fêté le 2 janvier, il porte le prénom le plus occidental du monde: Basile. Il aurait aimé dire que cela lui avait été choisit par appréciation étymologique ou en hommage à quelqu'un mais non, juste les gouts particulier de ses parents. Son deuxième prénom est Leopold, mais il ne le supporte pas et préfère qu'on raccourcisse en Leo.

Date de naissance et âge : Il est né il y a vingt-six ans, un soir à la fin de l'été. C'était un après-midi à la chaleur étouffante, une dernière belle journée avant un violent orage. C'était un certain vingt-cinq aout deux mille soixante quatre.

Lieu de naissance : Il est né au sein du quatrième district au nord du territoire. Ce n'est pas une information qu'il partage avec plaisir mais c'est là qu'il a passé toute son enfance et il reste fier de cet endroit où il a grandit.  

Nationalité et origines : Français, depuis des générations. D'aussi loin qu'il se souvienne, on lui a toujours dit que sa famille vivait dans ce pays et il ne l'a même jamais quitté: la France c'est sa maison.

Quartier d'habitation : Il vit dans le troisième arrondissement depuis qu'il a retrouvé un minimum de stabilité dans sa vie. Mais le quartier, bien que toujours plus agréable que le douzième, où il a séjourné quelques temps, lui rappelle sans cesse qu'au final, il n'est personne.

Statut matrimonial : Célibataire. Autrefois fiancé, il a perdu celle qu'il considérait comme l'amour de sa vie lorsque sa vie à tourner à l'enfer. La rupture a été très difficile à accepter et, aujourd'hui encore, la simple évocation du prénom de celle qui était censée devenir sa femme suffit à le mettre dans une rage folle. Brisé. Trahis. Il ne parvient pas à lui pardonner de l'avoir quitté pour un autre qui avait plus à lui offrir.

Statut social : Bien qu'il ait été très pauvre après avoir tout perdu, son récent travail lui a permit de régler ses dettes. AUjourd'hui, il appartient à la classe moyenne et est constamment hanté à l'idée de retomber dans ses travers et de perdre tout ce pour quoi il s'est battu.

Métier et études : Il n'a jamais fait d'étude: dans son esprit, il allait reprendre l'activité de ses parents une fois adulte. Aujourd'hui, après avoir touché le fond, il a décidé de se reprendre en main et a trouvé un job au Casino Lerouge où il travaille en tant que croupier.

Statut financier : Fluctuent. Il y a des jours avec et des jours sans et il faut admettre que les fins de mois sont difficiles, surtout quand une partie de son salaire est engloutie par des verres et des bouteilles ...

Groupe : Paris, l'oppressante.


mes liens recherchés
F/M ☆ titre du lien - résumé du lien.
F/M ☆ titre du lien - résumé du lien.
F/M ☆ titre du lien - résumé du lien.


© AURORA BOREALIS




You taught me the courage of stars before you left. How light carries on endlessly, even after death. With shortness of breath, you explained the infinite. How rare and beautiful it is to even exist.

Revenir en haut Aller en bas



Paris oppressante
Paris oppressante
avatar

parisien depuis le : 11/08/2016
rumeurs : 39
avatar : Sam Claflin
métier/études : croupier au casino lerouge.
quartier d'habitation : troisième arrondissement.


MessageSujet: Re: heads will roll on the floor (basile)   Ven 19 Aoû - 21:50
Les Brigitte

Autour de moi j'entends rire, les poupées de chiffon

Apolline Ronsard
Définition du lien. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vestibulum vulputate luctus congue. Nam sit amet dui ipsum. Suspendisse id pulvinar mauris. Nulla malesuada placerat felis, non lacinia ex tristique ac. Curabitur ut sem nibh. Interdum et malesuada fames ac ante ipsum primis in faucibus.

Nom Prénom
Définition du lien. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vestibulum vulputate luctus congue. Nam sit amet dui ipsum. Suspendisse id pulvinar mauris. Nulla malesuada placerat felis, non lacinia ex tristique ac. Curabitur ut sem nibh. Interdum et malesuada fames ac ante ipsum primis in faucibus.

Nom Prénom
Définition du lien. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vestibulum vulputate luctus congue. Nam sit amet dui ipsum. Suspendisse id pulvinar mauris. Nulla malesuada placerat felis, non lacinia ex tristique ac. Curabitur ut sem nibh. Interdum et malesuada fames ac ante ipsum primis in faucibus.

Nom Prénom
Définition du lien. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vestibulum vulputate luctus congue. Nam sit amet dui ipsum. Suspendisse id pulvinar mauris. Nulla malesuada placerat felis, non lacinia ex tristique ac. Curabitur ut sem nibh. Interdum et malesuada fames ac ante ipsum primis in faucibus.

© AURORA BOREALIS




You taught me the courage of stars before you left. How light carries on endlessly, even after death. With shortness of breath, you explained the infinite. How rare and beautiful it is to even exist.



Dernière édition par Basile Bourbon le Ven 19 Aoû - 22:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas



Paris oppressante
Paris oppressante
avatar

parisien depuis le : 11/08/2016
rumeurs : 39
avatar : Sam Claflin
métier/études : croupier au casino lerouge.
quartier d'habitation : troisième arrondissement.


MessageSujet: Re: heads will roll on the floor (basile)   Ven 19 Aoû - 21:50
Les Johnny

une petite citation ici

Nom Prénom
Définition du lien. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vestibulum vulputate luctus congue. Nam sit amet dui ipsum. Suspendisse id pulvinar mauris. Nulla malesuada placerat felis, non lacinia ex tristique ac. Curabitur ut sem nibh. Interdum et malesuada fames ac ante ipsum primis in faucibus.

Nom Prénom
Définition du lien. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vestibulum vulputate luctus congue. Nam sit amet dui ipsum. Suspendisse id pulvinar mauris. Nulla malesuada placerat felis, non lacinia ex tristique ac. Curabitur ut sem nibh. Interdum et malesuada fames ac ante ipsum primis in faucibus.

Nom Prénom
Définition du lien. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vestibulum vulputate luctus congue. Nam sit amet dui ipsum. Suspendisse id pulvinar mauris. Nulla malesuada placerat felis, non lacinia ex tristique ac. Curabitur ut sem nibh. Interdum et malesuada fames ac ante ipsum primis in faucibus.

Nom Prénom
Définition du lien. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vestibulum vulputate luctus congue. Nam sit amet dui ipsum. Suspendisse id pulvinar mauris. Nulla malesuada placerat felis, non lacinia ex tristique ac. Curabitur ut sem nibh. Interdum et malesuada fames ac ante ipsum primis in faucibus.

© AURORA BOREALIS




You taught me the courage of stars before you left. How light carries on endlessly, even after death. With shortness of breath, you explained the infinite. How rare and beautiful it is to even exist.



Dernière édition par Basile Bourbon le Ven 19 Aoû - 22:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas



Paris privilèges
Paris privilèges
avatar

parisien depuis le : 29/05/2016
rumeurs : 735
avatar : emilia clarke
métier/études : chargée de la communication au sein du gouvernement
quartier d'habitation : 11 ème arrondissement


MessageSujet: Re: heads will roll on the floor (basile)   Ven 19 Aoû - 21:53
:yaa: :roti: :arg: :sushi: :alorstoi: :fesses: :loveu:



ROYALS

≈ highway to Hell.

We're bigger than we ever dreamed, and I'm in love with being queen. Life is great without a care we aren't caught up in your love affair. And we'll never be royals. It don't run in our blood That kind of luxe just ain't for us. We crave a different kind of buzz. Let me be your ruler, you can call me queen Bee. And baby I'll rule, I'll rule, I'll rule, I'll rule. Let me live that fantasy.
Revenir en haut Aller en bas



Paris oppressante
Paris oppressante
avatar

parisien depuis le : 11/08/2016
rumeurs : 39
avatar : Sam Claflin
métier/études : croupier au casino lerouge.
quartier d'habitation : troisième arrondissement.


MessageSujet: Re: heads will roll on the floor (basile)   Ven 19 Aoû - 21:53
Toi :hinhin: :hinhin: :hinhin: :hinhin: :hinhin: :hinhin: :hinhin: :hinhin:



You taught me the courage of stars before you left. How light carries on endlessly, even after death. With shortness of breath, you explained the infinite. How rare and beautiful it is to even exist.

Revenir en haut Aller en bas



Invité
avatar

Invité




MessageSujet: Re: heads will roll on the floor (basile)   Ven 19 Aoû - 22:26
... Bon, en fait mon idée de lien tombe à l'eau car tu es trop jeune.

J'ai 6 ans de plus que toi, et c'est difficile d'en faire des amis d'enfance. MAIS éventuellement, elle pourrait avoir été ta baby-sitter lorsque tu avais de 10 à 12 ans et elle, de 16 à 18 ans. En gros, c'est grâce à son job qu'elle a pu se faire assez de fric pour partir à Paris ? Ou c'est trop tiré par les cheveux ?

(je vais chercher d'autres idées, en attendant). 8D
Revenir en haut Aller en bas



Paris réaliste
Paris réaliste
avatar

parisien depuis le : 22/07/2016
rumeurs : 342
avatar : Alicia Vikander
métier/études : Agente Administrative
quartier d'habitation : Le 11ème arrondissement


MessageSujet: Re: heads will roll on the floor (basile)   Sam 20 Aoû - 0:31
On parle lien sur Skype mon Basilou ? :red:



Revenir en haut Aller en bas



Invité
avatar

Invité




MessageSujet: Re: heads will roll on the floor (basile)   Sam 20 Aoû - 12:50
Moi aussi je veux un lien :red:

Alors, je pensais que puisque Basile est croupier et Gaston un grand habitué de tous les établissements du quartier de la nuit et du jeu ils pourraient se connaître de là bas. Gaston viendrait jouer à la table de Basile, claquerait tout son fric en rigolant (de temps en temps gagner un peu mais pas tellement), puis repartir en laissant un joli pourboire. Je suppose que Basile pourrait le détester (becauz élite) et peut être que Gaston s'en rend compte mais il continue de lui sourire et lui demander s'il a passé une bonne semaine.
Bonus : Gaston étant ami avec Apolline (si on peut appeler ça de l'amitié et si on suppose que Apo sait ce que 'amitié' veut dire), Basile pourrait encore plus le détester pour x raisons à déterminer.
Bonus 2 : ils auraient pu se fréquenter vaguement quand Basile était dans l'élite et Gaston l'a complétement oublié et continue de venir à sa table au casino sans même le réaliser (ou un vague "on s'est pas déjà croisé quelque part ? en boite peut être ?") et Basile pense qu'il le nargue et le déteste encore plus.

Bon, ok, c'est que des liens négatifs :nia: mais dis moi si ça te tente et je m'adapte en conséquences :coeur:
Revenir en haut Aller en bas



Paris oppressante
Paris oppressante
avatar

parisien depuis le : 11/08/2016
rumeurs : 39
avatar : Sam Claflin
métier/études : croupier au casino lerouge.
quartier d'habitation : troisième arrondissement.


MessageSujet: Re: heads will roll on the floor (basile)   Sam 20 Aoû - 13:20
Que de monde par ici :loveu:

Hermine de La Fayette a écrit:
... Bon, en fait mon idée de lien tombe à l'eau car tu es trop jeune.

J'ai 6 ans de plus que toi, et c'est difficile d'en faire des amis d'enfance. MAIS éventuellement, elle pourrait avoir été ta baby-sitter lorsque tu avais de 10 à 12 ans et elle, de 16 à 18 ans. En gros, c'est grâce à son job qu'elle a pu se faire assez de fric pour partir à Paris ? Ou c'est trop tiré par les cheveux ?

(je vais chercher d'autres idées, en attendant). 8D

Effectivement :P
Hum alors la famille de Basile était vraiment pauvre, ça me parait compliqué, en revanche, ils auraient put être d'anciens voisins ?  :hum: En tant que gamin impressionnable, il aurait pu lui offrir une forme certaine forme d'admiration (elle est plus âgée et pas moche en plus) et lui offrir des trucs (genre des perles récupérées lors de ses pêches) qu'elle aurait pu revendre pour l'argent justement ?  :hum:

Alice J. Arnould a écrit:
On parle lien sur Skype mon Basilou ? :red:


:pablo:


Gaston Lumière a écrit:
Moi aussi je veux un lien :red:

Alors, je pensais que puisque Basile est croupier et Gaston un grand habitué de tous les établissements du quartier de la nuit et du jeu ils pourraient se connaître de là bas. Gaston viendrait jouer à la table de Basile, claquerait tout son fric en rigolant (de temps en temps gagner un peu mais pas tellement), puis repartir en laissant un joli pourboire. Je suppose que Basile pourrait le détester (becauz élite) et peut être que Gaston s'en rend compte mais il continue de lui sourire et lui demander s'il a passé une bonne semaine.
Bonus : Gaston étant ami avec Apolline (si on peut appeler ça de l'amitié et si on suppose que Apo sait ce que 'amitié' veut dire), Basile pourrait encore plus le détester pour x raisons à déterminer.
Bonus 2 : ils auraient pu se fréquenter vaguement quand Basile était dans l'élite et Gaston l'a complétement oublié et continue de venir à sa table au casino sans même le réaliser (ou un vague "on s'est pas déjà croisé quelque part ? en boite peut être ?") et Basile pense qu'il le nargue et le déteste encore plus.

Bon, ok, c'est que des liens négatifs :nia: mais dis moi si ça te tente et je m'adapte en conséquences :coeur:

MDR j'allais parler du bonus 2 :P
ça me parait pas mal tout ça !! Même si c'est du négatif, ça colle grave à la philosophie de vie de Basile :pervy:



You taught me the courage of stars before you left. How light carries on endlessly, even after death. With shortness of breath, you explained the infinite. How rare and beautiful it is to even exist.

Revenir en haut Aller en bas



Paris privilèges
Paris privilèges
avatar

parisien depuis le : 13/09/2016
rumeurs : 39
avatar : Margot Robbie
métier/études : PDG de Baudelaire Industries
quartier d'habitation : 3e Arrondissement, avec la plèbe, pour faire semblant


MessageSujet: Re: heads will roll on the floor (basile)   Mer 12 Oct - 17:41
Y'a de la plaaaace ?


« But oh, my heart was flawed, I knew my weakness. So hold my hand, consign me not to darkness. Crawl on my belly til the sun goes down, I'll never wear your broken crown. »
Revenir en haut Aller en bas



Paris oppressante
Paris oppressante
avatar

parisien depuis le : 11/08/2016
rumeurs : 39
avatar : Sam Claflin
métier/études : croupier au casino lerouge.
quartier d'habitation : troisième arrondissement.


MessageSujet: Re: heads will roll on the floor (basile)   Jeu 13 Oct - 11:39
Toujours toujours :hinhin:
Tu avais une idée ???



You taught me the courage of stars before you left. How light carries on endlessly, even after death. With shortness of breath, you explained the infinite. How rare and beautiful it is to even exist.

Revenir en haut Aller en bas



Paris fête
Paris fête
avatar

parisien depuis le : 29/05/2016
rumeurs : 539
avatar : Tatiana Maslany
métier/études : Astronome galactique, elle tente de prouver au monde que la fin du monde est proche.
quartier d'habitation : Milieu d'un immeuble du 3e, preuve qu'elle est moyenne dans la classe moyenne.


MessageSujet: Re: heads will roll on the floor (basile)   Sam 5 Nov - 18:48
Je vois que t'es pas repassé dans la fiche de Milanon, du coup je me permets de continuer notre idée de lien ici si ça te tente toujours ? :**:




My desire is ravaging in me. I see purple mass, stardust light dancing in your eyes. What is the use? Where can I start? When all of you find me crazy 'cause I have a black heart. — MØ - Maiden.
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: heads will roll on the floor (basile)   
Revenir en haut Aller en bas

 
heads will roll on the floor (basile)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 08. Heads will roll
» Heads will roll on the floor
» Heads Will Roll ▬ Jamie & Enzo
» HEADS WILL ROLL • pv ashley
» ϟ HEADS WILL ROLL ϟ GROUPE III ϟ Event final

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aurora Borealis :: Gestion du personnage :: Qu'est-ce qu'on attend pour être heureux ? :: le cœur grenadine-
Sauter vers: