AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue

Nous sommes ravis que tu t'intéresses au forum ! En ce moment, nous recherchons activement des habitants du bidonville. N'hésite pas à consulter nos différents scénarios, pré-liens et prédéfinis des grandes familles.

PUBLICITES

N'oubliez pas de soutenir Aurora sur les sujets publicités Bazzart, Pub RPG Design et Oh my rpg ! :coeur:

EN CE MOMENT SUR AB

La fête du rouge a fait son apparition à Paris ! Deux animations ont été mises en place pour vos personnages. Une nouvelle intrigue fait également son apparition. Toutes les informations dans ce sujet.

Infinite rpg

AB est sur Infinite RPG ! Rejoignez le clan pour faire de la pub pour le forum :canard:


Partagez | 
 

 Through the Veil with Ariel

 :: Gestion du personnage :: Je m'présente, je m'appelle Henri :: Mais c'est bien fini, on en a assez


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Paris réaliste
Paris réaliste
avatar

parisien depuis le : 29/10/2016
rumeurs : 26
avatar : Ezra Miller
métier/études : Certains vous diront charlatan de bas étages, d'autres affirment que j'ai de vrais pouvoirs. Moi seul-e le sait, et je sais garder els secrets
quartier d'habitation : 12e arrondissement, pour faire bien, bidonville pour faire vrai


MessageSujet: Through the Veil with Ariel   Sam 29 Oct - 23:51
Ariel Évariste Flammarion

Today I'm busting out,
Of this old haunted house,
'Cause I don't feel dead anymore.

Nom : Quand on n'a pas de nom, on s'en choisit un, évidemment. Et quand son nom devient un boulet à la cheville, on en change. Après tout, qu'est ce qu'un nom ? Une étiquette, un joli masque. Quand on n'a pas de nom, on n'est personne, on disparaît entre les lignes. Flammarion en vaut bien un autre, de nom.

Prénom(s) : Ariel sonne plutôt bien, non ? Comme une rivière qui murmure, comme le vent dans les arbres. Toutes ces voyelles, ça coule tout seul. Et Évariste en deuxième position, pour donner le change, quatre syllabes qui accrochent aux dents, qui finissent sur un sourire un peu forcé, un peu mal à l'aise.

Date de naissance et âge : L'astrologie, c'est de la foutaise, et vous pouvez lui faire confiance. Soit disant la constellation qui se levait au moment de la naissance influerait la personnalité. Ben voyons. Les étoiles s'en fichent. Complètement. Alors être né-e le 27 octobre 2068, ça n'a qu'une valeur numérale, pour savoir quand on ajoute un à son âge.

Lieu de naissance : Un hôpital, avec un peu de chance, mais si c'est pour abandonner le lardon devant un bâtiment administratif du 5e District, c'était pas la peine de se donner tant de mal.

Nationalité et origines : ...

Quartier d'habitation : Dans le joli bidonville du 12e arrondissement, qui ressemble à tous les quartiers pauvres du pays. Difficile d'être dépaysé.

Statut matrimonial : Pas à la recherche de l'âme sœur, ça c'est sûr. Le célibat, c'est la liberté, pas de promesses, pas de chaînes.

Statut social : En bas de la hiérarchie, mais plutôt ce qui flotte dans le caniveau que la masse gluante qui le tapisse. On fait ce qu'on peut.

Métier et études : Un proche parti avant l'heure ? Une curiosité pour l'occulte ? Des questions sur votre avenir ? Besoin d'un charme pour attirer l'attention de l'être aimé ? Une soirée à animer pour vous et vos amis raffinés ? Vous êtes au bon endroit.

Statut financier : Moins on en dit, mieux on se porte.

Groupe : Paris, la réaliste

The human behind the beast

Ariel a installé sa caravane sous un des rares arbres en périphérie du bidonville, et depuis qu'iel distribue restes et miettes à toute la faune locale, l'arbre s'est chargé d'oiseaux, des moineaux maigrichons aux pigeons pleins de puces de la ville, et un corbeau qui croasse un sinistre "Jamais plus" à qui veut l'entendre

Iel aurait pu travailler au casino, ses mains sont suffisamment agiles pour être croupier, et peut être dans le futur iel se fera une place sous le soleil artificiel des néons

Ariel empile les couches de vêtements, il faut ce qu'il faut, l'hiver arrive et on n'est jamais trop couvert. Rien n'est trop laid, mangé aux mites ou troué. Mais pour les soirées huppées des riches qui l'engagent pour leur donner un aperçu de l'au delà, iel sort le grand jeu, les bijoux cabalistiques en argent massif, le maquillage, le parfum entêtant et mystérieux.

Sa caravane est décorée avec goût, enfin, autant de goût qu'on peut trouver au bidonville. Les murs sont couverts d'affiches et de tissus ramassés au hasard des rues, le sol de tapis dépareillés et miteux, mais après la première impression d'étouffement, l'espace est rangé autant que possible et gardé propre, là encore, autant que possible.

Ariel n'a pas vraiment eu l'occasion de développer une culture, grandir dans le 5e District à se glisser dans les machines où les adultes ne peuvent pas entrer sous les braillements du contre-maître ne laisse pas beaucoup de temps pour lire et écouter de la musique.

Il est impossible de dire si iel croit vraiment à l'occulte ou s'il s'agit d'une escroquerie élaborée. L'un dans l'autre, ses prédictions et analyses sont étonnamment justes.

Les multiples couches protectrices qu'iel porte cachent un corps frêle et pâle, légèrement marqué de grains de beauté et de quelques cicatrices à peine visibles.

La chose la plus importante pour Ariel est sa liberté. Si iel se sent enfermé-e ou scruté-e de trop près, iel prendra la fuite sans demander son reste.

Iel a été élevé-e dans un orphelinat du gouvernement et à partir de ses 10 ans, iel a travaillé dans des usines. A 17 ans, iel a tout lâché et est parti-e tenter sa chance à la capitale. Très vite, iel a déchanté, mais sa vie s'est largement améliorée par rapport au début

Ariel peut apparaître sombre et difficile à approcher, à raison, iel se méfie de quiconque l'approche pour une raison autre que professionnelle  




Que pensez-vous du gouvernement actuel ?
Depuis le bas, on voit mal le sommet, comme on dit. Et inversement. Je n'existe pas pour eux, si ce n'est peut être une statistique, un chiffre dans la colonne "pauvres". Et pour moi ? C'est comme s'ils vivaient sur une autre planète. Ils font leur truc, tout là-haut, et je fais le mien, tout en bas. Nos chemins ne se croiseront jamais, sauf peut être autour d'une tablette ouija, et là, j'ai d'autres chats à fouetter. Non, vraiment, je n'en pense rien. Peu importe qui est sur le trône, c'est toujours pareil pour la plèbe.

Côté mode, où vous placez-vous ? Suivez-vous la mode de Paris ou votre propre conception ? Avez-vous déjà essayé la chirurgie esthétique ?
Vous...vous êtes sérieux ? Vous êtes sérieux ! Incroyable ! Pardon, mais m'avez-vous bien regardé-e ? Ai-je l'air d'un de ces gosses de riches, la cuillère en argent dans le bec et mon joli petit cul botoxé moulé dans la soie ? Ce pull, on me la donné en paiement pour un charme de sommeil, et celui-là, je l'ai trouvé dans une poubelle et j'ai du me battre pour le garder. Tant que j'ai pas froid, ce que j'ai sur le dos est parfait. Posez vos questions de magazine à ceux qui auront de quoi vous répondre.

Que pensez-vous des districts ? Avez-vous de la famille là-bas ?Ici ou ailleurs, c'est partout pareil. On veut t'enchaîner, te faire entrer dans un moule, te faire baisser la tête et accepter ton sort. On te fait croire qu'ici, c'est mieux, que tu peux te hisser au sommet avec de la chance, et c'est peut être vrai, mais à quoi bon ? Ils sont juste dans une autre sorte de cage, tout là-haut. Au moins, dans les Districts, il n'y a pas d'illusion, tu es là pour faire marcher la "nation", et peut être que pour certains ça donne de la valeur à leur sueur, braves petites fourmis.

Aimez-vous la vie à Paris ? Ce nouveau mode de vie ?
Oh, c'est sûr, c'est agréable de vivre dans ce haut-lieu de la culture, la ville des lumières. Enfin, je suppose. Ai-je l'allure de quelqu'un qui va au restaurant le vendredi soir après une soirée à l'opéra ? En arrivant ici, je faisait la plonge dans trois restaurants différents, et j'étais payé-e en partie avec les restes. Voilà mon aperçu de la grande cuisine parisienne. Des restes. Après, j'ai des clients ici, pas comme dans les Districts. Les Parisiens ont le temps de vouloir parler avec leur chère Mamie, ils sont toujours en quête d'occupation, on dirait.

Votre famille descend-elle d'ancêtres habitant dans ce qui est aujourd'hui la zone fantôme ? Voudriez-vous vous y rendre ? Connaitre les lieux de vos ascendants ?
Je serais bien incapable de vous parler de ma famille. Pas que je veux pas, hein, juste que je les ai pas connu. Non non, j'ai été déposé-e à l'orphelinat le plus proche quelques heures après ma naissance. Bienvenue dans le monde, bébé, tu vas voir, on te réserve une super vie. Pour ce qui est de la zone fantôme, à quoi bon ? On dit qu'il n'y a plus rien, juste des ruines et de la terre empoisonnée. C'est ce qu'il se dit, en tout cas. Je préfèrerais, je sais pas, sortir du pays, voir comment c'est dehors.


le portrait du rpgiste derrière l'écran
Prénom/Pseudo : Attercop Age : 23 Pays/Région : Lyon Célébrité : Ezra Miller Comment as-tu découvert le forum ? Un ami à moi m'en a parlé Comment le trouves-tu ? C'est mon premier forum de rp, donc bon Crédits : Maury Phillips/WireImage Un dernier mot ? bad at life, bad at last words

Code:
Ezra Miller☆ <a href="http://aurorab.forumactif.org/u46"><span class="pris">Ariel Évariste Flammarion</span></a> ☆ inventé

© AURORA BOREALIS

Revenir en haut Aller en bas



Paris réaliste
Paris réaliste
avatar

parisien depuis le : 29/10/2016
rumeurs : 26
avatar : Ezra Miller
métier/études : Certains vous diront charlatan de bas étages, d'autres affirment que j'ai de vrais pouvoirs. Moi seul-e le sait, et je sais garder els secrets
quartier d'habitation : 12e arrondissement, pour faire bien, bidonville pour faire vrai


MessageSujet: Re: Through the Veil with Ariel   Dim 30 Oct - 0:49
Lecture

'Cause I'm, 'Cause I'm talking to ghosts


L'atmosphère était lourde dans la petite caravane encombrée. Les épais rideaux avaient été tirés pour bloquer le plus gros de la lumière, et les herbes qui brûlaient rendaient l'air difficilement respirable, comme appesanti par la tension sous-jacente. Les cartes étaient étalées face cachée sur la table en formica passé, leurs bords un peu usés et les couleurs de leurs dos un peu passées. Le médium était assis face à sa cliente à la table, les yeux fermés face à sa nervosité apparente, leurs respirations les seuls bruits.


Sans ouvrir les yeux, Ariel tendit la main et prit une carte, apparemment au hasard, parmi la pile, et la plaça à sa droite. Iel recommença, une fois, deux fois, trois fois, avant d'ouvrir ses yeux. « Ta question était bien « Est ce que je devrais persévérer et rester ici ou retourner vivre avec ma famille dans le 4e District ? », c'est ça ? » Au hochement de tête, iel pointa à la première carte « Celle-ci décrit ta situation actuelle, »puis passant à la seconde « celle-là ton choix, et ces deux là ton futur selon ce que tu choisis ».


Ariel tourna la première carte. « Le dix de bâtons retourné, c'est, assez prévisible, la remise en question et la pression de tes proches. La deuxième, c'est le deux de deniers à l'endroit, le début d'un projet et de bonnes opportunités en général. Le futur maintenant : si tu reste, nous avons le Roi de bâtons, à l'envers. Il y a dans ton entourage immédiat un homme très ambitieux et sans scrupules. Si tu pars, oh ! Le Chariot, c'est très positif, même si cette carte indique un manque de stabilité dans l'immédiat. » Ses yeux bruns pétillaient doucement, iel continua en brassant les cartes à nouveau entre ses longues mains pâles« Bien sûr, je ne suis qu'un consultant, c'est à toi de prendre ta décision. Tu voulais savoir ce que les cartes en pensaient, tu as eu ta réponse »


La jeune femme avait un air pensif quand elle tendit la main vers le sac qu'elle avait apporté avec elle. Le paiement. Elle en sortit une brassée de tissus divers et poussiéreux, ainsi que, plus intéressant, une petite bouteille de verre remplie d'un liquide transparent. Le médium dans sa caravane à l'écart aimait les tissus et le parfum, et il acceptait presque tout comme paiement. Les lèvres d'Ariel s'étirèrent en un léger sourire en coin alors qu'iel inspectait le tas de fripes. Cette rumeur avait du bon, iel recevait de bien beaux cadeaux pour sa peine. Sur un hochement de tête, la jeune femme sortit, la lumière emplissant la pièce quand la porte s'ouvrit sur le monde extérieur et le bout de friche devant la caravane. Un homme âgé attendait là patiemment son tour, le nez levé pour observer les oiseaux qui nichaient par dizaines dans l'arbre qui poussait à côté de la caravane. Ariel sourit « Bonjour, c'est pour un consultation ? »

© AURORA BOREALIS

Revenir en haut Aller en bas



Paris réaliste
Paris réaliste
avatar

parisien depuis le : 17/08/2016
rumeurs : 83
avatar : Tapan Singh


MessageSujet: Re: Through the Veil with Ariel   Dim 30 Oct - 2:28


BIENVENUEEE ôvô je suis en train de lire hueheuheu
Revenir en haut Aller en bas



Paris fête
Paris fête
avatar

parisien depuis le : 29/05/2016
rumeurs : 539
avatar : Tatiana Maslany
métier/études : Astronome galactique, elle tente de prouver au monde que la fin du monde est proche.
quartier d'habitation : Milieu d'un immeuble du 3e, preuve qu'elle est moyenne dans la classe moyenne.


MessageSujet: Re: Through the Veil with Ariel   Dim 30 Oct - 10:57
Bienvenue parmi nous Ariel :lov: Comme je t'ai envoyé par MP hier parce que j'osais pas encore poster ici, l'histoire de Iel est juste magnifique et j'ai vraiment hâte de le voir en jeu ! Ravie que Chandra t'es montré le chemin jusqu'à chez nous :pablo: Bon sans plus attendre, je te valide parce que ta fiche est bien trop parfaite :ananas:

Parisien en herbe

Tu rentres dans la cour des grands


J'ai déjà tout dit, sauf peut-être que tu as une plume magnifique, voilà maintenant tu le sais  :nin: Bienvenue à Paris  :superman:  


Paris t'accueille, sous ses airs de réalisme. Tu peux désormais te balader à ta guise dans les rues de la Capitale. Commenceras-tu par te faire de nouveaux amis ? Ou préféreras-tu écrire ton nom un peu partout ? Si tu choisis ce deuxième choix, alors les listings s'ouvrent à toi. Veille à bien poster là où cela est nécessaire, en indiquant ton métier, ton logement et si tu es l'un des chanceux avec ton ticket du tirage au sort à la main, alors il te faudra également signer ici. Et n'oublie pas que pour bien commencer ton aventure, tu peux aussi participer à la loterie du RP ou même aux animations de la version.

Dans tous les cas, nous resterons à ta disposition à la moindre de tes questions que tu pourras poster dans cette partie. Nous te souhaitons une vie de fête sur Aurora Borealis.

Et puisse le sort t'être favorable !





My desire is ravaging in me. I see purple mass, stardust light dancing in your eyes. What is the use? Where can I start? When all of you find me crazy 'cause I have a black heart. — MØ - Maiden.
Revenir en haut Aller en bas



Paris privilèges
Paris privilèges
avatar

parisien depuis le : 29/05/2016
rumeurs : 735
avatar : emilia clarke
métier/études : chargée de la communication au sein du gouvernement
quartier d'habitation : 11 ème arrondissement


MessageSujet: Re: Through the Veil with Ariel   Dim 30 Oct - 13:15
Bienvenuuuuuue :hola:
Tu as une magnifique plume et Ezra est parfaiiit :lovers:



ROYALS

≈ highway to Hell.

We're bigger than we ever dreamed, and I'm in love with being queen. Life is great without a care we aren't caught up in your love affair. And we'll never be royals. It don't run in our blood That kind of luxe just ain't for us. We crave a different kind of buzz. Let me be your ruler, you can call me queen Bee. And baby I'll rule, I'll rule, I'll rule, I'll rule. Let me live that fantasy.
Revenir en haut Aller en bas



Paris réaliste
Paris réaliste
avatar

parisien depuis le : 22/07/2016
rumeurs : 342
avatar : Alicia Vikander
métier/études : Agente Administrative
quartier d'habitation : Le 11ème arrondissement


MessageSujet: Re: Through the Veil with Ariel   Dim 30 Oct - 22:12
Bienvenue :)



Revenir en haut Aller en bas



Paris oppressante
Paris oppressante
avatar

parisien depuis le : 11/08/2016
rumeurs : 39
avatar : Sam Claflin
métier/études : croupier au casino lerouge.
quartier d'habitation : troisième arrondissement.


MessageSujet: Re: Through the Veil with Ariel   Dim 30 Oct - 22:49
Bienvenue en retard:)



You taught me the courage of stars before you left. How light carries on endlessly, even after death. With shortness of breath, you explained the infinite. How rare and beautiful it is to even exist.

Revenir en haut Aller en bas



Paris réaliste
Paris réaliste
avatar

parisien depuis le : 29/10/2016
rumeurs : 26
avatar : Ezra Miller
métier/études : Certains vous diront charlatan de bas étages, d'autres affirment que j'ai de vrais pouvoirs. Moi seul-e le sait, et je sais garder els secrets
quartier d'habitation : 12e arrondissement, pour faire bien, bidonville pour faire vrai


MessageSujet: Re: Through the Veil with Ariel   Lun 31 Oct - 10:11
Merci merci,, c'est trop de compliments :lala:


There are wondrous things, there are magical things, there are dangerous things.
Want to find them ?
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Through the Veil with Ariel   
Revenir en haut Aller en bas

 
Through the Veil with Ariel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un réveil difficile - Terminé
» Le réveil du chat
» Honor's Veil : les phoenix !
» Le réveil [Boule Epineuse]
» Ariel Farell [Pouffy]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aurora Borealis :: Gestion du personnage :: Je m'présente, je m'appelle Henri :: Mais c'est bien fini, on en a assez-
Sauter vers: