AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue

Nous sommes ravis que tu t'intéresses au forum ! En ce moment, nous recherchons activement des habitants du bidonville. N'hésite pas à consulter nos différents scénarios, pré-liens et prédéfinis des grandes familles.

PUBLICITES

N'oubliez pas de soutenir Aurora sur les sujets publicités Bazzart, Pub RPG Design et Oh my rpg ! :coeur:

EN CE MOMENT SUR AB

La fête du rouge a fait son apparition à Paris ! Deux animations ont été mises en place pour vos personnages. Une nouvelle intrigue fait également son apparition. Toutes les informations dans ce sujet.

Infinite rpg

AB est sur Infinite RPG ! Rejoignez le clan pour faire de la pub pour le forum :canard:


Partagez | 
 

 m a b o r o s h i n o m e r r y g o r o u n d - CHANDRA

 :: Gestion du personnage :: Je m'présente, je m'appelle Henri :: Mais c'est bien fini, on en a assez


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Paris réaliste
Paris réaliste
avatar

parisien depuis le : 17/08/2016
rumeurs : 83
avatar : Tapan Singh


MessageSujet: m a b o r o s h i n o m e r r y g o r o u n d - CHANDRA   Mer 17 Aoû - 22:47
Chandra d'Aragon

first chance last dance
stuck in the middle





Nom(s) : C'est pas très français, ça, Gulshan. Ca fait un peu milles et une nuits vous trouvez pas ? Mieux vaut trouver autre chose, ça ne va pas du tout. C'est un peu mieux, d'Aragon, non ?

Prénom(s) :Sandra ? Qui est Sandra, une cousine certainement ? On dit qu'elle a disparu mystérieusement quand Chandra a changé son prénom il y a une petite dizaine d'années. Pour Chandra, il a changé, du coup. Vous ne pourrez pas lui soutirer comment il s'appelait avant.

Date de naissance et âge : Chandra est Verseau, et si vous vous intéressez à l'astrologie, vous devinez qu'il est né en février. Sauf que Chandra s'y connait mieux que vous, et il vous corrige, indiquant le 23 janvier 2064. Heureusement, le calcul mental, c'est un peu plus facile ; vous apprenez donc qu'il a 26 ans.

Lieu de naissance : Il fut un temps, ça s'appelait Calais, mais Chandra n'a pas connu ce temps. C'est sa famille qui lui racontait, alors que les dernières fermes se mettaient en place dans le District 4.

Nationalité et origines : Il est français, d'une famille française depuis deux générations, dont les grands-parents et les parents sont restés coincés en France après leur expatriation d'Angleterre. Angleterre qu'ils avaient habitée depuis encore un certain nombre de décennies, après avoir quitté le Pakistan.

Quartier d'habitation : Le troisième arrondissement peut se révéler être très confortable lorsqu'on sait fouiller un peu. Ah, et quand on a les moyens, aussi. Il se trouve que Chandra a les moyens d'un très bon troisième arrondissement.

Statut matrimonial : Ils viennent, elles viennent, parfois deux ou trois en même temps, mais il a du mal à se défaire de sa vie de célibataire. Il n'a pourtant pas la réputation d'un briseur de coeurs.

Statut social : Par son entourage, ses connaissances, les personnes pour qui il a eu l'honneur de travailler, on peut estimer que Chandra s'est construit une place dans la classe moyenne supérieure.

Métier et études : Chandra ne crachera jamais sur la chance qu'il a eu de pouvoir suivre le cursus Artifexicis à la fin de ses années lycée. Cet investissement, soutenu par des heures et des heures et des heures d’autodidaxie, lui permettent aujourd'hui de porter les différentes casquettes de musicien, compositeur, producteur ; bref, il divertit les masses, et surtout l'élite.

Statut financier : Chandra a su exploiter le bon filon. Il aime se dire qu'il a un talent indéniable, cependant il sait au fond de lui que son succès est également dû au hasard et à la chance. Dans tous les cas, il fait du ca$h money.

Groupe : Paris, la réaliste.

The human behind the beast


★ Chandra est turquoise, cyan, bleu, mauve, lavande, magenta, pourpre, fuschia, et toutes les déclinaisons de ces teintes. Vous ne le verrez pas porter autre chose ; le jaune et le vert sont des couleurs impossibles, et sauf si certaines conditions sont respectées, le orange n'est pas concevable. Tant pis pour lui si la mode est à l'anis. ★ Son instrument de prédilection est la basse ; ce n'est pas ce dont il a appris à jouer en premier, mais c'est ce qu'il a réussi à maîtriser le plus rapidement. On reconnait ses morceaux à leurs basslines travaillées et nerveuses, même conçues électroniquement. ★ Son mouvement favori de la culture française est le dadaïsme, du moins ce qu'il en comprend à partir du peu d'informations qu'il a dénichées. Cependant, il est impossible pour lui de référencer le dadaïsme sous ce gouvernement. ★ Chandra ne supporte pas de se faire appeler par des pronoms féminins, et ne vous amusez surtout pas à employer des insultes féminines, même pour blaguer. Il a perdu toute patience pour ce genre de choses. ★ Tout le maquillage qu'il utilise sert à lui donner une apparence plus fatiguée qu'il ne l'est réellement. ★ Chandra n'est pas rond. Cependant, il est très loin du physique d'athlète ; ses hanches sont assez généreuses, et c'est de là qu'il a tendance à prendre en premier. ★ Une partie de son argent a permis aux membres de sa familles qui le souhaitaient de déménager à Paris ; c'est sa façon de repayer sa dette à ceux qui l'ont aidé à poursuivre ses études au campus boréalien. ★ Chandra préfère les vêtements larges et tombants, qu'il trouve plus élégants ; il aime donner l'impression de sortir d'un lit à quatre cent mille Aurores dans une robe de chambre décadente au possible, d'un air faussement négligé. ★ Il est rare que Chandra sorte sans au moins une bague à chaque doigt, et très souvent, ce sont les seuls bijoux qu'il porte. Il a quelques colliers, qui restent chez lui la plupart du temps. ★ Il a du mal à se l'admettre car cela va contre ses principes, mais il adore attirer le regard. Il a rapidement réalisé que la meilleure façon de faire parler de lui restait de laisser le public théoriser tout seul. Il lui arrive parfois de prononcer un seul mot absurde au milieu d'une phrase, dans le seul but d'observer les réactions. ★ Ses spéculations préférées sont les plus farfelues qu'il a pu lire à propos des deux cicatrices sur son torse. ★




Que pensez-vous du gouvernement actuel ?
Les Cézanne ne sont pas pour Chandra des gens intéressants, du moins pas par essence. Joseph Burgess était une certaine personne, et il estime que les membres de sa famille en sont d'autres, avec leurs propres motivations ; pour lui, les qualifications de quelqu'un ne sont pas à appliquer à son entourage. Il ne voit donc aucune justification à la présence au pouvoir de ses descendants, il en va de même pour les Ronsard et les Verlaine. Il n'accorde aucune importance à leurs vies privées, en dehors de ceux qu'il connaît personnellement.
Politiquement, il se rapproche du Verlainisme, même s'il est conscient que dans le gouvernement actuel, tel qu'il est conçu, peu de choses peuvent être accomplies dans ce sens.

Côté mode, où vous placez-vous ? Suivez-vous la mode de Paris ou votre propre conception ? Avez-vous déjà essayé la chirurgie esthétique ?
Ce que Chandra a choisi de modifier et ce qu'il garde sous son pantalon ne regarde que lui et ne doit faire l'objet d'aucun débat de pseudo-opinions. Ceci étant dit, Chandra ne porte parfois pas de pantalon.
Il a compris que dans le monde de la mode, dans la société des apparences, tout est un faux pas potentiel. Se conformer, se ré-inventer chaque semaine et chaque jour prend du temps, de l'énergie, et n'est pas gratifiant émotionnellement. Après avoir tenté ce mode de vie pendant ses premières années à Paris, Chandra a décidé qu'il n'en avait plus rien à faire. Son esthétique est particulière, mais c'est la sienne, et de toutes façons, elle revient à la mode tous les trois jours.

Que pensez-vous des districts ? Avez-vous de la famille là-bas ?
Les districts sont nécessaires, du moins ils l'étaient pendant un temps. Ce qui n'est pas nécessaire, toutefois, c'est leur état de dégradation. D'une certaine façon, ce n'est pas surprenant ; personne dans sa famille ne s'attendait à recevoir de l'aide de la capitale, même si elle était promise au départ. Ils ont eu la chance d'être déjà présents dans le District 4, et de posséder des terres éligibles à la construction d'une ferme dont ils sont devenus les propriétaires désignés ; dans tous les cas, ils voyaient ce qu'il se passait ailleurs, Chandra voit toujours ce qu'il se passe en dehors de Paris, et il est frustré. Les moyens sont là, mais ils restent coincés dans la mégapole.

Aimez-vous la vie à Paris ? Ce nouveau mode de vie ?
Qui n'apprécierait pas la vie dans tout ce confort ? Matériellement, Chandra possède tout ce dont il a besoin, et plus encore. Pourtant, il sait que théoriquement, tout le monde en France pourrait bénéficier de ce mode de vie ; dans la pratique ce n'est bien sûr pas le cas, alors il fait ce qu'il peut pour l'apporter à ceux qui en expriment l'envie.
Psychologiquement, c'est épuisant. Cette élite qui occupe l'esprit de tout le monde, qui apparaît de partout, cette rumeur constante et insupportable, ce flux d'informations futiles mais dramatisées ; tous ces éléments, il a appris à s'en couper, et à ne s'occuper que de ce qui l'intéresse vraiment.

Votre famille descend-elle d'ancêtres habitant dans ce qui est aujourd'hui la zone fantôme ? Voudriez-vous vous y rendre ? Connaitre les lieux de vos ascendants ?
Chandra déteste le concept de "zone fantôme", même si, n'ayant pas connu la guerre, il n'a qu'une très vague idée de tout ce qui a été perdu. Il est persuadé que tout n'a pas été détruit et que culturellement, beaucoup de choses sont encore à sauver ; il n'attend que de pouvoir s'y rendre lui-même pour constater. Au fond de lui, il pense que cette interdiction de s'y rendre est dans le même état d'esprit que l'idée de conserver seulement cent œuvres du passé. C'est une aberration, et voir un gouvernement poser une restriction sur la culture n'a jamais été bon signe.
Il a beau se dire que se rendre dans ces zones était probablement trop dangereux, que certainement, certaines bombes n'avaient pas encore détoné, et qu'il est possible qu'un bon nombre de ces endroits étaient contaminés par on-ne-sait quelle activité chimique se développait dans le coin ; en quarante ans, ces risques auraient certainement pu être éliminés si les familles au pouvoir avaient un quelconque intérêt à leur re-développement.


le portrait du rpgiste derrière l'écran
Prénom/Pseudo : Persée Age : 19 ans Pays/Région : France, actuellement Lyon mais Paris à partir de septembre Célébrité : Tapan Singh Comment as-tu découvert le forum ? De partenaire en partenaire, en se baladant un peu Comment le trouves-tu ? C'est rare quand un forum me tape à l'oeil donc bien ouej Crédits : photo avatar © mandate india Un dernier mot ? follow for more vaporwave

Code:
Tapan Singh ☆ <a href="aurorab.forumactif.org/t172-m-a-b-o-r-o-s-h-i-n-o-m-e-r-r-y-g-o-r-o-u-n-d-chandra#1758"><span class="pris">Chandra d'Aragon</span></a> ☆ inventé

© AURORA BOREALIS



Dernière édition par Chandra d'Aragon le Sam 20 Aoû - 18:32, édité 23 fois
Revenir en haut Aller en bas



Paris réaliste
Paris réaliste
avatar

parisien depuis le : 17/08/2016
rumeurs : 83
avatar : Tapan Singh


MessageSujet: Re: m a b o r o s h i n o m e r r y g o r o u n d - CHANDRA   Mer 17 Aoû - 22:47
ton histoire

     
i could see, like, i've been stuck here my whole life
there must be something else out there, waiting, you know?

     
"Sandra, tu réalises quand même que ça n'a aucun sens ? "

Il déteste ce prénom. C'est vrai que cela fait seulement un an qu'il ne s'appelle plus comme ça, que certaines personnes ont probablement du mal à s'habituer, mais venant de sa cousine Stéphie, il prend ça pour une attaque personnelle. Il choisit de passer outre pour l'instant ; ce n'est pas le sujet de la conversation, et de toutes façons, ça serait un débat stérile. Ils sont tous les deux sur les nerfs, surtout lui.

"T'as aucune chance de réussir à produire ça à Paris. C'est quoi, c'est de l'avant garde ? T'as cru que t'étais Aragon ou bien ?
- Écoute, tu aimes ou tu aimes pas ? "


Chandra est visiblement très agacé. Il la connaît, bien sûr qu'elle aime, elle adore, même. C'est un texte revendicateur, politique, peut-être un peu trop brut de pomme même s'il n'en est pas l'auteur ; la mode est au métaphorique et aux envolées lyriques, Stéphie en a marre, Chandra aussi. Mais depuis qu'il a émis l'idée de vouloir étudier au campus Boréalien, elle est devenue insupportable. Comme si elle se sentait dans l'obligation de ramener ça sur la table, à toutes les sauces, n'importe quand. Cela fait bien une semaine, maintenant : une semaine de piques gratuites, envoyées comme si de rien n'était. C'est quoi, le problème ? Elle est jalouse ?
Stéphie ne répond pas, comme d'habitude, elle se défile, et elle va certainement changer de sujet. Chandra en a marre ; il ferme son ordinateur - doucement quand même, ça coûte de l'argent ces bêtes-là - et se tourne vers elle. Il attend, l'air consterné. Stéphie connaît ce regard, et elle sait exactement quelle question il lui pose. Elle se renfrogne.

"Ça demande un budget pas possible, tes histoires ! Tu réalises ce que tu demandes ? On va quand même pas mettre tout notre fric dans tes études !  
- Ça s'appelle un investissement, Stéphie.
- Mais regarde quel genre de musique tu nous ponds ! Tu crois que ça va marcher, ça, à la capitale ? Arrête, un peu. Un investissement, OK, mais si on a pas de retour, c'est de l'argent foutu en l'air. "


Si elle croit qu'il n'a pas déjà pensé à ça, elle se fourre le doigt dans l'oeil jusqu'à l'os.
Il sait également tout ce qu'elle aurait d'autre à dire à ce sujet. Qu'il aime l'art libre et controversé, qu'il ne pourra jamais vivre de ça à Paris. Qu'il va rater sa scolarité au campus, parce que ses idées à lui sont trop évidentes, et que ces idées, on ne peut pas les avoir en public là-bas. Qu'il va être frustré, et qu'il va juste rentrer à la maison quelques années plus tard, sans diplôme, et qu'il ne va rien faire d'autre de sa vie parce que tout ce qu'il sait faire, c'est de la musique, et tout le reste paraît bien médiocre à côté. Cette conversation, il la connaît par coeur, pour le nombre de fois où elle s'est déroulée dans sa tête lorsqu'il était seul dans la salle de bains. Ce que Stéphie n'envisage pas, c'est qu'il est possible de faire de l'art libre et controversé, pour peu qu'il soit suffisamment capillotracté. Il n'y a rien dans la loi contre l'expérimental, et le campus sera son crash test.
Chandra la regarde s'énerver cinq minutes, et en toute honnêteté, il ne l'écoute même pas déblatérer argument après argument. Il les connaît par coeur, il la connaît par coeur, et il sait qu'elle arrivera à la même conclusion que lui s'il lui laisse le temps de débattre contre un mur.
Au bout de la durée qu'il avait estimée, elle n'a plus rien à dire, et elle se tait avec une expression contrariée. Ça y est, elle a compris.

"Des questions ? "

★★★

Oh, ouais, ça envoie du lourd.

Les lumières sont basses dans son appartement, parce que Chandra aime préserver l'environnement, et que de toutes façons, son équipement sonore est à fond - tout ça pour qu'il puisse entendre depuis la pièce d'à côté, pendant qu'il se change pour ce soir. Cerbère se prélasse dans le salon, c'est lui qui a apporté ce mix, ou du moins sa dernière version, puisque c'est une collaboration. Et pour le peu qu'il a entendu pour l'instant, Chandra est très satisfait.

"Dress Down はやく みつけて よ -- "

Il est dix-huit heures trente six précises, et il stoppe tout ce qu'il est en train de faire pour débouler en trombe dans la pièce, peigne coincé dans ses cheveux, peinant à nouer le cordon de son kimono autour de sa ceinture ; il se rue sur sa tablette pour tout mettre sur pause sans plus attendre, une précaution nécessaire même si les voisins sont partis, l'appartement est grand et son isolation est au top niveau. Il lève les yeux vers un Cerbère ravi, et Chandra, lui, même s'il regagne son calme, il a du mal à comprendre.

"Qu'est-ce que c'est que ça ?
- Kaoru Akimoto. Ca date de quoi, milieu des années 1980 ? J'ai retrouvé ça. Qu'est-ce que t'en penses ? "


Chandra reste immobile un instant, incrédule. Un haussement de sourcils, un regard rapide de côté, il indique à son collègue que derrière son flegme apparent, il demande des explications un peu plus poussées que la provenance exacte de cet extrait. A l'heure qu'il est, il se fiche de connaître l'existence de l'album Cologne, il veut surtout savoir pourquoi il vient d'entendre des paroles dans une langue autre que du français. Même pas une seule langue, deux, qui plus est. Bien sûr qu'il trouve ça génial, là n'est pas le sujet, ce n'est pas le moment, même si Cerbère n'a pas l'air de lui apporter une quelconque réponse, et il a l'air vachement fier de lui. OK, OK, c'est une bonne idée, musicalement c'est parfait, certes, mais ça reste problématique, et Chandra n'a aucun souci pour produire des choses un peu plus expérimentales dans son coin, il adore ça même, mais là, il se trouve que ça n'était pas dans le contrat, point.

Bon, d'accord, il est à fond.

"T'essaies de nous flinguer ? " il l'interroge, mais Chandra a du mal à rester stoïque, et rapidement, il ne peut plus contenir son rire.
"Chandra, Chandra, tu sais que t'aimes ça. "

Il retire le peigne de ses cheveux, non sans difficulté, et se donne le temps de réfléchir pendant que Cerbère s'affale de nouveau sur le sofa. La lumière ambiante vient de virer au bordeaux, il se rend compte que l'eau est encore en train de couler dans la salle de bains. Il a besoin d'un court instant pour se remettre en marche et y retourner, reprendre là où il en était, ce qui lui permet de se perdre un peu plus dans ses pensées. Il y a bien un moyen de faire passer ça, ce serait trop dommage d'abandonner l'idée juste à cause d'un extrait audio limite.
Chandra a une seule paupière pourpre lorsqu'il refait irruption dans le salon, avec toujours le même problème de robe de chambre.

"Y'a pas moyen d'appeler Cyrielle, reprendre la mélodie et la faire chanter en français ?
- Tu sais traduire du japonais, toi ?
- Mais y'a pas besoin de traduire. Juste écrire autre chose, et on sera bons. "


Ce qu'il propose n'est pas terrible d'un point de vue propriété intellectuelle, et il le sait, mais c'est une idée à creuser. Ils pourront toujours trouver un moyen de créditer l'original discrètement dans les paroles, histoire de se donner bonne conscience. Ce n'est pas la première fois qu'une telle situation se présente, ils ont l'habitude de faire dans le subliminal, un peu comme une marque de fabrique dont eux seuls sont au courant. Eux seuls, et finalement un bon tiers de tous les musiciens avec qui Chandra a travaillé.

Et toutes les versions illicites de ces chansons sont gardées précieusement au fond d'un vieux disque dur, où personne n'aurait l'idée de chercher.
 

     
© AURORA BOREALIS

     


Dernière édition par Chandra d'Aragon le Sam 20 Aoû - 20:55, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas



Invité
avatar

Invité




MessageSujet: Re: m a b o r o s h i n o m e r r y g o r o u n d - CHANDRA   Mer 17 Aoû - 23:57
Bienvenue officiellement :ananas:
Comme j'ai eu la chance de voir le croquis à la base de Chandra j'ai vraiment hâte de voir quel genre de personnage haut en couleur tu vas nous pondre, je sens qu'il va pas être triste à cotoyer :sisi:
Dans tous les cas, courage pour l'écriture :slip:
(et moi je retourne chercher des avatars)
Revenir en haut Aller en bas



Invité
avatar

Invité




MessageSujet: Re: m a b o r o s h i n o m e r r y g o r o u n d - CHANDRA   Jeu 18 Aoû - 3:59
bienvenuuue par ici. :lov:
chandra d'aragon, ça roxe comme nom. :red:
bon courage pour la rédaction de ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas



Invité
avatar

Invité




MessageSujet: Re: m a b o r o s h i n o m e r r y g o r o u n d - CHANDRA   Jeu 18 Aoû - 18:56
Chandràcoucheeer ! :inlove: :coeur: (oui, parce que je veux que ce surnom te suive partout comme ton ombre). Je te souhaite officiellement la bienvenue sur le forum ! :slip: On va faire comme si cette session de chatbox depuis mon téléphone où je ne sais pas écrire n'avait jamais existé.

Bon courage pour la fichounette ! J'ai hâte de voir ce que tu vas nous pondre. :nia:
Revenir en haut Aller en bas



Paris privilèges
Paris privilèges
avatar

parisien depuis le : 29/05/2016
rumeurs : 735
avatar : emilia clarke
métier/études : chargée de la communication au sein du gouvernement
quartier d'habitation : 11 ème arrondissement


MessageSujet: Re: m a b o r o s h i n o m e r r y g o r o u n d - CHANDRA   Jeu 18 Aoû - 19:59
Bienvenue officiellement :coeur: :love: Heureuse de te voir sur le forum, en plus tu as fait un très bon choix d'avatar et je suis fan du prénom que tu as choisis ! Si tu as des questions, n'hésites pas :nameh: :kiss: :maid: Bon courage pour écrire ta fiche :ronde:



ROYALS

≈ highway to Hell.

We're bigger than we ever dreamed, and I'm in love with being queen. Life is great without a care we aren't caught up in your love affair. And we'll never be royals. It don't run in our blood That kind of luxe just ain't for us. We crave a different kind of buzz. Let me be your ruler, you can call me queen Bee. And baby I'll rule, I'll rule, I'll rule, I'll rule. Let me live that fantasy.
Revenir en haut Aller en bas



Invité
avatar

Invité




MessageSujet: Re: m a b o r o s h i n o m e r r y g o r o u n d - CHANDRA   Jeu 18 Aoû - 22:42
bienvenue sur AB ! :potté: excellent choix de pseudo et d'avatar, au passage :inlove:
bon courage pour ta fiche, et au plaisir de te croiser en rp ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas



Paris fête
Paris fête
avatar

parisien depuis le : 29/05/2016
rumeurs : 539
avatar : Tatiana Maslany
métier/études : Astronome galactique, elle tente de prouver au monde que la fin du monde est proche.
quartier d'habitation : Milieu d'un immeuble du 3e, preuve qu'elle est moyenne dans la classe moyenne.


MessageSujet: Re: m a b o r o s h i n o m e r r y g o r o u n d - CHANDRA   Ven 19 Aoû - 6:25
Oh le choix d'avatar et de pseudo est vraiment originale, j'ai hate de voir ce que tu nous prépares pour ce personnage !
Bon courage pour la suite et n'hésite pas si tu as des questions :)




My desire is ravaging in me. I see purple mass, stardust light dancing in your eyes. What is the use? Where can I start? When all of you find me crazy 'cause I have a black heart. — MØ - Maiden.
Revenir en haut Aller en bas



Paris réaliste
Paris réaliste
avatar

parisien depuis le : 22/07/2016
rumeurs : 342
avatar : Alicia Vikander
métier/études : Agente Administrative
quartier d'habitation : Le 11ème arrondissement


MessageSujet: Re: m a b o r o s h i n o m e r r y g o r o u n d - CHANDRA   Sam 20 Aoû - 0:21
Bienvenue dans le coin :)



Revenir en haut Aller en bas



Paris réaliste
Paris réaliste
avatar

parisien depuis le : 17/08/2016
rumeurs : 83
avatar : Tapan Singh


MessageSujet: Re: m a b o r o s h i n o m e r r y g o r o u n d - CHANDRA   Sam 20 Aoû - 1:16
Merci tout le monde :nia: :nia:
Les champs se remplissent lentement mais sûrement, d'ici demain ça sera bon comme prévu !
Revenir en haut Aller en bas



Paris privilèges
Paris privilèges
avatar

parisien depuis le : 29/05/2016
rumeurs : 735
avatar : emilia clarke
métier/études : chargée de la communication au sein du gouvernement
quartier d'habitation : 11 ème arrondissement


MessageSujet: Re: m a b o r o s h i n o m e r r y g o r o u n d - CHANDRA   Sam 20 Aoû - 19:31
Alooooors, je vais être un peu chiante, mais je trouve ta fiche trop courte, je reste sur ma faim en fait What a Face Chandra est tellement intéressant, au fur et à mesure qu'on lit la première partie, on a envie d'en savoir plus sur lui ! Et du coup, la partie rédigée paraît maigre par rapport à l'étendue de ton personnage :coeur: Peut-être pourrais-tu écrire une partie sur sa vie à Paris après ses études ? :love:



ROYALS

≈ highway to Hell.

We're bigger than we ever dreamed, and I'm in love with being queen. Life is great without a care we aren't caught up in your love affair. And we'll never be royals. It don't run in our blood That kind of luxe just ain't for us. We crave a different kind of buzz. Let me be your ruler, you can call me queen Bee. And baby I'll rule, I'll rule, I'll rule, I'll rule. Let me live that fantasy.
Revenir en haut Aller en bas



Paris réaliste
Paris réaliste
avatar

parisien depuis le : 17/08/2016
rumeurs : 83
avatar : Tapan Singh


MessageSujet: Re: m a b o r o s h i n o m e r r y g o r o u n d - CHANDRA   Sam 20 Aoû - 19:36
Yes y'a pas de soucis !
A vrai dire j'avais commencé à préparer ça parce que je m'en suis rendu compte ben.... après avoir signalé ma fiche en fait
Parce que je suis stupide
Mais yé !
Revenir en haut Aller en bas



Paris privilèges
Paris privilèges
avatar

parisien depuis le : 29/05/2016
rumeurs : 735
avatar : emilia clarke
métier/études : chargée de la communication au sein du gouvernement
quartier d'habitation : 11 ème arrondissement


MessageSujet: Re: m a b o r o s h i n o m e r r y g o r o u n d - CHANDRA   Sam 20 Aoû - 21:25
Parisien en herbe

Tu rentres dans la cour des grands


J'aime énormément le personnage de Chandra, sa personnalité, et la façon dont il s'intègre dans Paris ! Tu as super bien utilisé le contexte, du coup ça fait plaisir :coeur: Bon jeu parmi nous :love:    


Paris t'accueille, sous ses airs de réalisme. Tu peux désormais te balader à ta guise dans les rues de la Capitale. Commenceras-tu par te faire de nouveaux amis ? Ou préféreras-tu écrire ton nom un peu partout ? Si tu choisis ce deuxième choix, alors les listings s'ouvrent à toi. Veille à bien poster là où cela est nécessaire, en indiquant ton métier, ton logement et si tu es l'un des chanceux avec ton ticket du tirage au sort à la main, alors il te faudra également signer ici. Et n'oublie pas que pour bien commencer ton aventure, tu peux aussi participer à la loterie du RP.

Dans tous les cas, nous resterons à ta disposition à la moindre de tes questions que tu pourras poster dans cette partie. Nous te souhaitons une vie de fête sur Aurora Borealis.

Et puisse le sort t'être favorable !




ROYALS

≈ highway to Hell.

We're bigger than we ever dreamed, and I'm in love with being queen. Life is great without a care we aren't caught up in your love affair. And we'll never be royals. It don't run in our blood That kind of luxe just ain't for us. We crave a different kind of buzz. Let me be your ruler, you can call me queen Bee. And baby I'll rule, I'll rule, I'll rule, I'll rule. Let me live that fantasy.
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: m a b o r o s h i n o m e r r y g o r o u n d - CHANDRA   
Revenir en haut Aller en bas

 
m a b o r o s h i n o m e r r y g o r o u n d - CHANDRA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Primarque Chandra Nalaar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aurora Borealis :: Gestion du personnage :: Je m'présente, je m'appelle Henri :: Mais c'est bien fini, on en a assez-
Sauter vers: